0
  • septembre 20, 2019, 01:07:01 pm
  • Bienvenue, Invité
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Auteur Sujet: Campagne Amas de Minos  (Lu 4840 fois)

Christophe GREGOIRE

  • Membres cotisants
  • Membres actifs
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2437
  • MJ: Anneau unique, MindJammer, Illuna, Hexa
Re : Campagne Amas de Minos
« Réponse #75 le: août 20, 2018, 06:17:40 am »

Petite anecdote : location costard et limousine, extra restauration, bar, ... la note laissee a l'hôtel sera salée pour Mme Detonska... Mais ils ont les moyens  8)... ;)
IP archivée

Grosbill

  • Moderator
  • Membres confirmés
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1364
Re : Campagne Amas de Minos
« Réponse #76 le: janvier 08, 2019, 10:26:34 pm »

Si vous voulez vous remémorer deux ou trois trucs (pour ceux dont le personnage était présent), yapuka relire...  ça date d'à peine 5 mois...  ::)

Les persos dans l'action: Gurtagg ( Clément) / Galadon (Christophe) / Dag (François mais Manu ces derniers temps) / TX (Loan) / Matt Thorsen ( Wardy à l'origine)

Pour les autres, j'espère vous faire apparaître dans le machin assez rapidement! (mais ne lisez rien si vous n'êtes pas concernés, hein?)  ;)
IP archivée

Grosbill

  • Moderator
  • Membres confirmés
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1364
Re : Campagne Amas de Minos
« Réponse #77 le: janvier 12, 2019, 09:29:41 pm »

Je déroule les souvenirs de mon cerveau tant qu'il y en a encore...  Une séance où on aura usé les dés... Pas trop de détails mais n'hésitez pas, comme d'hab, à modifier ou compléter si vous le souhaitez...

Or donc, voilà nos lascars face à 3 stormtroopers qui envisagent de les fouiller. La première phase, fouille au corps, se déroule bien mais la deuxième, qui consiste à fouiller dans le sac de transport où ils avaient dissimulé leurs armes, engendre une bagarre générale entre les impériaux et les Pjs... Aidés par leur armure, les stormtroopers inférieurs en nombre résistent mais finissent finalement par céder... La porte d'accès au couloir menant aux docks est ouverte et on aperçoit rapidement 3 autres stormtroopers, au loin, qui s'intéressent à l'entrée fracassante des Pjs dans le couloir. Malgré des tentatives de baratin plus ou moins heureuses, le conflit armé est inéluctable. Echanges de tirs nourris au menu et 3 nouveaux stormtroopers au tapis. On ferme et condamne la porte pour éviter l'arrivée de renforts par l'arrière mais voilà qu'une autre vague d'impériaux déboule de la porte qui mène au box où est stationné le Bantha... De nombreux tirs de part et d'autre fusent. Les Pjs sont efficaces, les cadavres blancs s'empilent et quelques autres stormtroopers plus tard, voilà les Pjs qui peuvent entrer dans le box où se trouve bien le bantha. Durant ces escarmouches, les Pjs ont été contactés sur communicateur par de surprenants personnages qui se réclament de leur camp en prononçant le nom de Bob qui les aurait engagés. Ils sont apparemment de l'autre côté du Bantha et sont là pour les aider à s'enfuir. Ils sont visiblement en train d'ouvrir un deuxième front bienvenu autour du vaisseau des Pjs.
Effectivement, des bruits d'explosion et des échanges de tirs avec les stormtroopers positionnés devant le nez du Bantha semblent abonder dans ce sens. Le ménage a été partiellement fait de ce côté. Une barge impériale a explosé, avec ses occupants et d'autres soldats impériaux ont déjà fait les frais de l'impétuosité du rodien et du feeorin...
Des impériaux tentent, en nombre pourtant, d'empêcher les Pjs et leurs 2 nouveaux compagnons d'embarquer mais après de nouvelles fusillades et lancers de grenades, c'est l'hécatombe chez les hommes en blanc. L'arrivée trop tardive de renforts équipés d'armes plus puissantes n'empêche pas le groupe dispersé des Pjs de monter à bord, les uns par le sas latéral, les autres par la plateforme de soute. Cette dernière n'est pas encore refermée que Galadon décolle, mettant maintenant hors de portée les tirs des assaillants impériaux du sol.
Une autre difficulté les attend alors, il s'agit de deux chasseurs TIE intercepteurs qui comptent bien venger leurs malheureux compagnons décimés à terre. Galadon essaie de sortir de l'atmosphère d'Adarlon au plus vite mais, sans surprise, le combat aérien s'engage. Les chasseurs fondent sur le lourd Bantha mais, entre manœuvres d'évitement et tirs de tourelle, l'un est abattu et l'autre gravement endommagé, hors de combat également. Ils n'avaient pourtant pas démérité mais leurs tirs n'ont jamais percé les défenses du transporteur.
Les Pjs filent maintenant vers la zone orbitale où, d'après les senseurs, un autre comité d'accueil les attend...
T3-R2, quand tout sera calme, racontera ce qui s'est passé durant l'absence des Pjs...

Je mets ça ici pour mémoire : le blaster mitrailleur escamoté installé sous le nez du bantha a été détruit.

Et bon, 3 points de personnage pour tous. Ça semblera peu à certains mais je crois que même si les ennemis étaient nombreux, ils n'étaient finalement pas à la hauteur et n'ont jamais vraiment été en capacité d'inquiéter sérieusement vos personnages...
« Modifié: janvier 12, 2019, 11:07:27 pm par Grosbill »
IP archivée

Christophe GREGOIRE

  • Membres cotisants
  • Membres actifs
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2437
  • MJ: Anneau unique, MindJammer, Illuna, Hexa
Re : Campagne Amas de Minos
« Réponse #78 le: janvier 13, 2019, 02:17:35 pm »

Mon bon vieux Bantha a tenu le choc finalement. :)
;)
Il y a une infirmerie et un droid médecin à bord pour les blessés.
...
On rejoue quand ? :)
IP archivée

Grosbill

  • Moderator
  • Membres confirmés
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1364
Re : Campagne Amas de Minos
« Réponse #79 le: janvier 13, 2019, 02:21:57 pm »

Mouais, pour l'instant...
Ya du sport qui vous attend encore en orbite avant d'espérer passer en Hyper espace...

D'ailleurs, vous allez où? Ya un calcul de saut à faire...

Sinon, on rejoue.... Bientôt?
IP archivée

Christophe GREGOIRE

  • Membres cotisants
  • Membres actifs
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2437
  • MJ: Anneau unique, MindJammer, Illuna, Hexa
Re : Campagne Amas de Minos
« Réponse #80 le: janvier 13, 2019, 05:57:21 pm »

Bob est où ?
On dépose ses amis sur notre planète nourricière et on y rend également l'argent à Drin Shess, puis retour à la base :)
Non ?
On avait pas des pièces à acheter sur cette planète d'ailleurs... Ca remonte a tellement de temps que j'ai fini par oublier ce qu'on venu y faire...  :-[
IP archivée

Grosbill

  • Moderator
  • Membres confirmés
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1364
Re : Campagne Amas de Minos
« Réponse #81 le: janvier 13, 2019, 08:25:12 pm »

Bob, il doit osciller entre DEFI IV et la base... Vous l'avez laissé, avec ses galons de capitaine, s'occuper des mercenaires enrôlés...

Nan, pas spécialement de trucs à acheter sur place... De toute façon, vous n'avez pas eu le temps et vous ne l'aurez plus...

Vous deviez seulement récupérer le pognon de Driin Shess mais deux, trois difficultés vous ont fait perdre un peu de temps...
IP archivée

Grosbill

  • Moderator
  • Membres confirmés
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1364
Re : Campagne Amas de Minos
« Réponse #82 le: mars 10, 2019, 11:53:00 pm »

Que s'est-il donc passé ensuite ?
Et bien le lourd bantha qui avait, jusque là courageusement encaissé les tirs des chasseurs impériaux, avait décidé de quitter l'atmosphère d'Adarlon pour rejoindre, par un vol hyperspatial, la planète DEFI IV. L'opération aurait pu être toute simple si deux escadres de 4 chasseurs TIE et une corvette douanière ne s'étaient pas mis en tête de l'en empêcher... Galadon, aux commandes, parvient à manœuvrer pour n'avoir à affronter qu'une seule escadre et la corvette douanière... C'est toujours ça de pris. Gurtagg, à la tourelle, tire sans cesse (mais aussi sans trop de réussite) sur les divers ennemis. Le bantha essuie des tirs nourris de la part des chasseurs puis ceux, plus lourds, de la corvette douanière. T3-R2, qui officie au navordinateur, calcule le saut hyperspatial mais avertit l'équipage qu'un mouchard a été installé sur la coque extérieure, retransmettant tous ses calculs... Gênant... Pour brouiller les pistes, il est décidé de calculer trois sauts vers trois destinations différentes. En attendant le passage en hyperespace, il faut tenir bon et faire le dos rond car les impériaux sont pressants... Successivement, sous les impacts des tirs ennemis, le bantha perd ses écrans de protection, sa tourelle, de la vitesse et subit une surcharge de l'hyperpropulseur.... Juste avant une dernière salve qui aurait pu être fatale, le bantha bondit en hyperespace (grâce à son hyperpropulseur de secours) quelques minutes avant que Galadon ne stoppe le saut volontairement. Un autre microsaut dans une autre destination et il est décidé de procéder aux réparations... Les compétences de quelques Pjs et des droïds de réparation du bord font des merveilles et le bantha retapé peut repartir, cette fois, vers DEFI IV.
5 jours de trajet plus tard, ils parviennent sur la planète « agricole » et sont accueillis par de nombreuses connaissances : Driin Shess et ses sbires qui récupère les 100000 crédits escomptés et qui presse les Pjs d'entrer en action pour lui laisser l'opportunité de reprendre sa place au sein de la pègre de Travnin, maintenant au mains de Babel Torch sous couvert d'hommes de paille à sa solde. Debor Dunn, qui leur présente un certain Farrel, jeune noble impérial déporté sur Pergitor comme plusieurs familles nobles qui n'ont pas assez montré leur allégeance à l'empereur à une époque. Il dit représenter ces quelques familles lésées et souhaite investir, par des moyens financiers mais aussi humains, dans l'entreprise des Pjs contre l'Empire... Il  met à disposition immédiatement 30 hommes peu entraînés mais déterminés ainsi que 50000 crédits. Il assure qu'il pourra ensuite débloquer d'autres fonds de quelques centaines de milliers de crédits si nécessaire. Il réclame en contrepartie des fausses identités pour ces familles qui pourront, une fois le conflit terminé, recommencer une nouvelle vie. Accord de principe.
Bob, qui n'avait pas accompagné le reste du groupe à Adarlon, s'est occupé, en attendant, du recrutement, de l'entraînement et de la discipline des mercenaires engagés. C'est lui qui, suite à des informations inquiétantes de source sûre, a dépêché le feeorin et le rodien (Benoît et Estéban) pour aider les Pjs lors de leur fuite d'Adarlon. Bob annonce alors sans transition que les jeunes Grytcho et Spirro n'ont plus donné de nouvelles depuis 2 jours. Ils étaient partis en mission de reconnaissance près d'un éventuel lieu propice à créer une cache adaptée au vaisseau deepwater, repérée lors d'un vol anodin. Ils s'étaient donnés pour but de confirmer la faisabilité du projet et la sécurité du site avant d'en envisager un usage régulier.
Les Pjs, n'écoutant que leur courage, partent à leur recherche. Ils se font déposer dans la zone où sont censés se trouver les deux jeunes rodiens. La cache étant supposée se trouver dans une sorte de grotte partiellement noyée, Dag est envoyé, parallèlement, dans la base installée dans le champs d'astéroïdes pour récupérer le deepwater, particulièrement adapté à la situation. Arrivés sur place, ils multiplient les contacts radios, en vain. En modifiant adroitement les émetteurs-récepteurs, Galadon parvient à recevoir des appels de détresse : Grytcho et Spirro sont coincés dans une galerie qui s'est éboulée après leur passage, l'un d'eux a la jambe cassée. A force de recherches, les Pjs découvrent l'entrée de la dite galerie et Gurtagg entreprend d'y descendre, à 4 pattes, accroché à une corde. Il découvre, au bout de 35 mètres environ, l'éboulement derrière lequel les rodiens sont immobilisés. Du matériel efficace est réuni pour entamer l'opération de sauvetage (étais, marteaux-piqueurs thermiques, cordes, éclairage etc...). Les gros bras de l'équipe s'agitent : Gurtagg commence les travaux d'excavation pendant plusieurs heures, Rix le feeorin le relaie et enfin, c'est Radd le rodien mercenaire qui parvient à prendre contact directement avec ses congénères prisonniers.
Spirro et Grytcho sont donc sains et saufs mais la blessure à la jambe nécessite quelques soins toutefois.
Les Pjs décident alors de continuer à progresser dans les galeries et tombent sur un petit bateau, sagement posé là, en vue de traverser un petit lac souterrain. De l'autre côté, ils découvrent avec surprise une énorme porte métallique blindée, munie d'une serrure traditionnelle à clef. On a beau essayer de la crocheter, rien n'y fait. Un droïd sera dépêché sur place pour découper la porte à la torche laser sous peu.
Entre temps, Dag a eu le temps de faire l'aller-retour et, aux commandes de son vaisseau « aqua-spatial », récupère les Pjs et se pose sur le lac à l'extérieur des souterrains. La configuration spatiale du deepwater laisse alors la place à la configuration aquatique, avec turbines et ballasts. Excité comme un jeune mon calamari, Dag manœuvre son engin avec enthousiasme et dextérité, retrouvant les sensations presque oubliées des bulles d'air qui courent le long du blindage, la volupté des trajectoires sous-marines ainsi que les sons spécifiques de la navigation subaquatique. Bref, il est dans son élément et apprécie la rareté de ces moments mais pour une période de courte durée puisque le lac n'est pas gigantesque et il faut déjà penser à remplir les ballasts pour remonter dans la grotte masquée depuis l'extérieur...
Une fois à la surface, les Pjs sont surpris et se retrouvent face à une petite plage partiellement aménagée : des tables, chaises, caisses en tous genres jonchent le sable. Un petit sous-marin flotte à proximité. Les fouilles commencent et malgré l'état général du matériel, quelques armes, grenades, medpacks et autres sont récupérés. Le tout doit patienter là depuis une dizaine d'années au moins. Au bout de cette plage, fermant l'accès à un tunnel qui devrait, logiquement, rejoindre les galeries où se trouvaient les Pjs auparavant, une autre épaisse porte blindée se dresse. Même type de serrure, même difficulté à la crocheter. Galadon commence à entamer la porte à l'aide d'une torche laser mais les autres,qui avaient entrepris de fouiller de fond en comble, mais vraiment de fond en comble, et à plusieurs, et en insistant lourdement, mettent la main sur une clef qui, ô miracle, permet l'ouverture de la lourde porte ! Celle-ci maintenant ouverte, un passage se présente face aux Pjs qui l'empruntent. Ils sont alors surpris par un droïd de combat qui s'interpose, les met en joue et s'éteint, faute d'énergie.... Ils ont alors accès à la seule salle du « complexe » qui contient quelques petites bricoles intéressantes : un coffre renferme la somme rondelette de 80000 crédits... Des œuvres d'Art d'une qualité rare sont découvertes également. Un cube étrange qui diffuse une sorte d'énergie à la main son porteur semble attirer tout particulièrement l'attention de Gurtagg... Des livres de bord, de comptes sont saisis ainsi que divers blocs de données en mauvais état. Un nom figure sur les livres : Darhus ainsi que le nom d'un vaisseau : la vengeance noire. On parle de partage, on évoque des indices à suivre... La suite au prochain numéro !
2 points de personnage pour tous !
IP archivée