0
  • septembre 20, 2019, 01:06:50 pm
  • Bienvenue, Invité
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Auteur Sujet: Résumé de la campagne de Dracosh  (Lu 488 fois)

Benoit Ostyn

  • Moderator
  • Membres confirmés
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 668
Résumé de la campagne de Dracosh
« le: avril 02, 2018, 11:20:12 am »

Chapitre 1, l'appel du Vieux Bouque.

Au départ, ce sont 4 aventuriers qui se présentèrent à l'entrée de la mine d'Azebrucke, un Nain marchand ambulant et son chariot tiré par 2 énormes sangliers, un Orque, un Homme-lézard, qui attirèrent mystérieusement l'attention des sangliers et un chevalier accompagné de son écuyer.
C'est alors que le vieux Bouque, accompagné de ses 3 fils, se présenta à ceux qui avaient vu son affiche à Burgold, leur promettant une bourse d'or s'ils tuaient une bête qui semblait avoir maudit sa ferme, et qui se terrait dans la mine d'Azebrucke.

C'est donc avec courage qu'ils pénétrèrent dans le lieu souterrain, où le Nain Tordak sortit une feuille afin de rédiger un plan des lieux et Grimlock l'Homme-lézard fit office d'éclaireur.
Affrontant d'abord des gobelins et faisant face à pièces inaccessibles et quelques pièges, ils firent une erreur, libérant un guerrier maudit. Le squelette fût un ennemi redoutable, mais ils vinrent à bout.
Dans une vieille salle d'entraînement, Tordak détourna l'attention d'un Orque sauvage à force de passes d'armes tandis que ces 3 compagnons mettaient à bas un second Orque sauvage. Le chevalier Gédéon voulut esquisser une danse de la victoire sur une table mais le destin en décida autrement. L'Orque Acok choisit alors de récupérer de la paille sur l'un des mannequins afin de mettre le feu à une porte renforcée, qui ne présentait ni poignée ni serrure, qui leur avait barré la route quelques instants plus tôt, mannequins qui se montrèrent quelque peu récalcitrants.

C'est au sortir de la pièce qu'ils firent la connaissance de Buxus, une femme de très grande taille avec un étrange bandeau sur les yeux.
Gédéon pris la décision de s'enfoncer seul dans un couloir ou son pied fût pris dans un piège à lasso qui le laissa pendre au plafond la tête en bas, tandis qu'Acok fût pris d'un accès de folie, chargeant dans un couloir opposé pour combattre un coup de vent qui s'était engouffré dans la mine.

Remis de leur émotions, ils retournèrent devant la dite porte, ou Buxus leur fit remarquer que ce n'était peut-être pas une bonne idée d'allumer un feu dans un lieu souterrain... Gédéon sembla alors particulièrement déçu de ne pas pouvoir y mettre le feu.
Acok palpa la porte et, peut-être grâce à la chance, décela une mince fente, peut-être une serrure? Mais cela impliquait une clé des plus singulières...

Le groupe poursuivit alors son exploration, Grimlock recevant une blessure légère d'un faux plafond tandis qu'ils découvraient une seconde issue.
Ils finirent par faire face à la créature que le vieux Bouque voulait voir mourir, avançant prudemment dans une grande salle, la maladresse de Buxus la fit chuter, occasionnant un bruit qui révéla leur présence.
C'est avec une infinie précaution que se dévoila à eux une femme des plus étrange, moitié femme, moitié tigre... Era leur expliqua qu'elle était en réalité la fille reniée du vieux Bouque, et les implora de le tuer ainsi que ces fils afin qu'elle puisse enfin vivre en paix avec ses enfants, 3 bébés tigres à l'allure étrangement humaine qui sortirent de nul part.
Elle leur promit de leur donner le moyen d'accéder à un trésor caché dans la mine en échange.

Ils décidèrent donc d'affronter le vieux Bouque et ses fils, imaginant un stratagème de prise en tenaille grâce à la seconde sortie découverte, mais Buxus révéla se présence dans les fourrés avant que le vieux Bouque ne se laisse berner par la tête d'un Orque enfouie dans un sac et un combat sans merci commença.
Les 3 fils tombèrent facilement, mais le vieux Bouque donna du fil à retordre aux aventuriers, Acok fit l'erreur de se moquer de lui et reçut un coup qui faillit lui être fatal s'il n'était pas naturellement résistant.
Ils durent unir toutes leurs forces pour venir à bout du vieil homme, Buxus usant même de magie en invoquant un bélier magique.

Era reparût alors, les remerciant de lui permettre de vivre en paix et leur donnant une étrange clé avant repartir dans la mine, visiblement non désireuse de s'éloigner plus longtemps de ses enfants.

Revenant face à la porte récalcitrante, la clé leur donna accès à une salle contenant plusieurs coffres ou l'un des bébés tigre sembla s'attacher à Buxus. Manquant de prudence, ils déclenchèrent des pièges sur certains coffres, blessant Acok.
Buxus et Grimlock firent alors usage de lances pour ouvrir les coffres suivants. Les contenus étaient malheureusement pauvres, mais le bébé tigre amena Buxus face à un mur ou Gédéon évita de justesse un piège à lasso. Ils découvrirent ainsi une seconde porte dissimulée, menant sur une seconde salle de trésors.

Agissant avec une extrême prudence pour éviter d'éventuels nouveaux pièges, les aventuriers parvinrent à s'emparer de plusieurs armes, sommes d'argent et potions aux couleurs parfois étranges... Ressortant de la mine, ils prirent un repas mérité préparé par Raoul, l'écuyer de Gédéon accompagné d'une ou deux bouteilles de bières qu'ils avaient déniché dans la mine.
« Modifié: mai 19, 2018, 12:55:23 pm par Benoit Ostyn »
IP archivée

Benoit Ostyn

  • Moderator
  • Membres confirmés
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 668
Re : Résumé de la campagne de Dracosh, chapitre 1
« Réponse #1 le: mai 19, 2018, 12:55:11 pm »

Chapitre 2, le jeu de Yugg.

Après cette rude journée dans la mine d'Azebrucke, nos aventuriers décidèrent de passer la nuit dans un dortoir se trouvant à l'entrée de celle-ci, mais ils se rendirent compte au petit matin de leur erreur car ils ne passèrent pas la nuit seuls, les lits étant infestés de vermines qui rendit la suite de leur périple assez pénible.

Tordak était parti tôt pour ses affaires marchandes, annonçant qu'il tâcherait de les retrouver plus tard et Acok parti à la chasse.
Ils virent alors s'approcher de la mine une femme à la longue chevelure brune, d'une trentaine d'année et plutôt séduisante. Elle hésita en voyant l'étrange compagnie, aussi Gédéon décida de prendre les devants sur son cheval Rainbow. Buxus et Grimlock ne rejoignant la conversation que dans un second temps.

La femme annonça être maître Yuggernauts, inventrice d'un mystérieux jeu de carte dont les aventuriers n'avaient jamais entendu parler, mais qui, d'après elle, ferait fureur à la capitale.
Restant de marbre face aux tentatives de séduction de Gédéon, elle demanda l'aide du groupe. N'étant pas taillée pour le combat, elle avait besoin de guerriers pour affronter certains monstres, après quoi, elle pourrait récupérer par télépathie des informations sur ces derniers pour créer de nouvelles cartes de son jeu.

Elle n'avait pas d'or, mais leur proposa contre leur aide de leur offrir à chacun ce qu'elle appelait un deck de départ, ainsi que de les initier personnellement à son jeu de Yugg. Buxus négocia pour avoir des cartes dédicacées, mais la question resta en suspend.
Elle finit de les convaincre en acceptant de créer une carte qui sera à l'effigie de chacun d'eux.

Ils partirent donc en quête de 3 monstres en partant vers le sud, direction dans laquelle des spécimens auraient été aperçus selon maître Yuggernauts.

Le premier leur tomba dessus, ou plutôt sur un Gédéon inattentif, depuis les airs, une harpie qui n'était clairement pas de taille contre les 3 compagnons.
Buxus, dans son rôle de prêtresse de Ventrass, voulut célébrer un rite funèbre pour la harpie, mais elle fût âprement dérangée par Gédéon qui décida d'entamer une étrange danse poru célébrer leur victoire sur le monstre, ce qui leur fît perdre plusieurs heures.
Dans un accès de colère, elle frappa Gédéon à plusieurs reprises.

Le second les attaqua de nuit, après qu'un tremblement de terre ait secoué les environs, mais là encore, le destin, ou peut-être l'inexpérience parla, Buxus était persuadé d'avoir ressenti un danger venant de l'Ouest, mais un Orque sauvage les attaqua par l'Est, prenant le petit groupe par surprise et Grimlock en particulier.
Cet adversaire fût plus coriace, résistant à l'étreinte physique de Grimlock, il n'était cependant pas de taille face à 3 adversaires simultanés qui le prenaient en tenaille.

Leur dernière cible n'était autre qu'un griffon des plaines, ils en trouvèrent des traces proche d'une rivière dans laquelle Buxus et Gédéon se baignèrent. Grimlock prit les choses en main, décidant d'aller chercher un appât tandis que Gédéon entreprit de laisser le soleil le sécher et que Buxus profitait de la rivière.
Grimlock n'eût que peu de mal à trouver du gibier au bout de moins de 2h de traque, mais l'attraper fût plus compliquer, le sanglier prit la fuite, mais heureusement, vers la rivière, et dans un réflexe, Gédéon l'abattit avant que l'un d'eux ne soit blessé.

Ce n'est que plusieurs heures plus tard que le griffon des plaines se montra, mais il ne se laissa pas berner par le piège des aventuriers qui s'étaient cachés en attendant sa venue.
Le griffon finit par se poser pour s'intéresser à la carcasse du sanglier, et c'est là que les aventuriers lancèrent l'assaut.
Le combat fût bien plus difficile que tout les autres, la créature s'avéra être très résistante et retors, blessant lourdement les aventuriers.

Ils repartirent le lendemain matin pour retrouver maître Yuggernauts et récupérer leurs récompenses. Cette dernière lût dans l'esprit de Gédéon, elle récupéra ainsi les informations dont elle avait besoin, et Gédéon récupéra une claque magistrale au passage sans que ces compagnons réagissent.

Maître Yuggernauts leur remit leurs cartes, et les défia au jeu pour leur en montrer les rudiments.
« Modifié: août 21, 2018, 07:14:24 pm par Benoit Ostyn »
IP archivée

Benoit Ostyn

  • Moderator
  • Membres confirmés
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 668
Re : Résumé de la campagne de Dracosh
« Réponse #2 le: août 21, 2018, 07:14:06 pm »

Intermédiaire.

C'est déterminés à obtenir des informations sur le vieux Bouque et le lieu où se trouve sa ferme qu'un groupe de 4 aventuriers se présentent en pleine nuit à l'entrée du village de Burgold, les gardes ne les laissant y entrer qu'à force de persuasion. Cependant, l'entrée se fît sous un climat de forte suspicion, et ils évitèrent de peu une rixe avec la garde du village. L'arrivée à la taverne ne se déroula pas dans de meilleures conditions avec un accueil froid du tenancier.

Malgré tout, c'est reposé qu'ils attaquèrent leur petite enquête le lendemain matin, se séparant en 2 groupes, espérant obtenir des informations auprès des gardes et au panneau d'affichage qui les avait mené vers plusieurs imprévus quelques jours plus tôt.
Acok dût se démener avec un cochon visiblement tombé amoureux de ses pieds verts qui manqua de lui attirer des ennuis avec son propriétaire tandis que Grimlock manqua de peu de terroriser un jeune garçon dont le chien s'était accroché à lui.

Ne trouvant pas d'informations sur le vieux Bouque, une opportunité vint à eux par la garde, ces derniers recherchaient des volontaires pour mener un prisonnier jusqu'à Freigda contre une somme rondelette. Le petit groupe, et plus particulièrement Gédéon, montra une certaine réticente face au peu d'informations que les gardes voulaient bien leur donner, mais l'appât du gain fût le plus fort pour ses compagnons.
La mission était simple, mener le prisonnier en vie en le laissant attaché et bâillonné tout au long du voyage.

La route était le chemin le plus évident et le plus sûr, et Gédéon ne manqua pas de vanter le fait qu'elle traverse les terres de sa famille et que le passage du pont d'un large fleuve ne leur coûterait rien grâce à lui. c'est donc la surprise qui l'attendait puisque son père semblait avoir décider que le retrait d'un peu de facilité dans ses voyages ne seraient pas une mauvaise chose. Malgré cela, Gédéon réussit non sans mal à négocier le passage pour lui et le prisonnier.
Il annonça alors que quelques kilomètres les attendrait la demeure familiale où ils pourraient se reposer, où ils arrivèrent au bout de 2 jours de voyage pour être accueillis par la mère de Gédéon et l'une de ses sœurs qui sembla trouver un certain intérêt dans la personne d'Acok.
Un grand banquet leur fût offert le soir qui aurait pu rassasier 20 convives alors qu'ils n'étaient que 6, et auquel l'estomac de Grimlock ne résista pas.

La journée de marche suivante se déroula sans encombres, en dehors de l'étrange présence d'une imposante barque retournée sur le côté de la route, et ils firent halte pour la nuit à l'embranchement des routes menant au nord vers Freigda et au sud vers Promtissa.

Alors qu'ils s'apprêtaient à reprendre la route le lendemain matin, ils constatèrent qu'une Elfe Noire les attendait de pied ferme et leur bloquait la route, réclamant qu'ils fassent demi-tour et de lui remettre le prisonnier s'ils ne voulaient pas que leur voyage s'arrêtent ici.
Constatant que l'Elfe Noire était seule, ils refusèrent pour tomber dans une embuscade de gobelins. Alors que ces derniers se jetèrent sur le groupe d'aventuriers, l'Elfe Noire tira un trait d'arbalète à 20 mètres de distance sur le prisonnier qui lui transperça le front, le tuant sur le coup, avant de profiter de la cohue du combat et de la surprise pour disparaître.

Se reprenant rapidement, les aventuriers défirent les gobelins tout en capturant l'un d'eux.
IP archivée

Benoit Ostyn

  • Moderator
  • Membres confirmés
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 668
Re : Résumé de la campagne de Dracosh
« Réponse #3 le: octobre 24, 2018, 02:40:54 pm »

Chapitre 3, la prophétie de Pétri, partie 1.

Les aventuriers tentèrent en vain d'interroger le gobelin capturé et décidèrent de l'emmener ainsi que le cadavre du prisonnier jusqu'à Freigda, espérant ainsi pouvoir expliquer la mort de ce dernier.
Mais c'était sans compter sur la virulence et la dextérité du petit humanoïde qui surpris la vigilance d'Acok en parvenant un instant à se libérer de son étreinte sur la route, puis le mordant au bras, ce qui le mena à recevoir de l'Orque un coup d'agacement mortel, suite à quoi Acok se débarrassa du corps sur le bord de la route.

Une autre surprise de taille les attendait quelques kilomètres plus loin sur la route, où un groupe de cavalier en arme les rejoignit. D'abord prudents après l'attaque subie au petit matin, les aventuriers furent rassurés par leurs identités, un groupe de miliciens de Freigda.
Ces derniers passèrent rapidement en revu les événements que Gédéon tenta de leur faire entendre, mais ils semblaient essentiellement pressés de retourner à Freigda, sans prendre la peine de ménager le groupe. Tandis que ses compagnons choisirent de faire profil bas face au groupe de cavaliers en armes et relativement peu aimables, Gédéon s'en offusqua et fit son possible pour agacer ces nouveaux venus et retarder l'allure de la colonne.

Cependant, ce n'était là que le début d'une déconvenue qu'allaient vivre les aventuriers.
A leur grand étonnement, à leur arrivée à porte de Freigda, les gardes changèrent totalement d'attitude, annonçant leur arrestation pour meurtre. Ils furent prestement fouillé et mené en prison où l'attitude de Gédéon les mit à nouveau en mauvaise posture, apparemment bien décidé à moquer les geôliers.
En a découlé 3 nuits et 2 journées longues et pénibles dans une geôle passablement insalubre et sans se voir servir de repas, conséquence visible des moqueries de Gédéon envers les gardes de la prison.

C'est au matin du 3ème jour que la situation évolua, une soupe chaude leur fût servie, suivie par la visite d'une femme très bien habillée nommée Séréna, qui leur apprit qu'ils allaient rencontrer quelqu'un, sans préciser qui.
Menés dans un dédale de couloirs et d'escaliers, ils finirent par déboucher face à une porte après que des couloirs richement décorés aient à ceux miteux de la prison, où leur guide leur expliqua brièvement qu'ils allaient devoir se taire pour ne prendre la parole que lorsque cela leur serait demandé.

C'est là qu'ils firent la connaissance du Duc de Freigda et de sa fille Isabella, face à qui Gédéon réclama des excuses et des explications sur la façon dont le groupe fût traité. Mais la forte impression qu'il voulût donner fît un flop, le Duc connaissant parfaitement son identité, et expliquant qu'un noble se comportant de façon aussi désagréable et hautaine avec sa milice ne méritait que peu d'être traité avec déférence, et qu'un comportement différent aurait réduit leur passage en prison.
L'autre raison à ce traitement étant la nécessité d'une grande discrétion pour la mission qu'il souhaitait confier au petit groupe.

De façon assez étonnante, c'est Acok qui se montra le plus timoré tandis que Grimlock donnait l'impression de vouloir se faire oublier, chose assez peu évidente pour lui.

Isabella leur présenta alors une vielle prophétie...

"Cette prophétie qui a sombré dans l'oubli général est ressortie des limbes du temps à la fin du chaos des dynasties mais n'a fait que peu parler d'elle. Elle relate l'histoire des 6 pierres de Petri qui donneront le départ à une ère de prospérité et de nouveauté, mais qui seraient précédée d'un grand trouble qui irait jusqu'à atteindre les dieux.
Craignant ce grand trouble, ce seraient les dieux eux-mêmes qui auraient disséminé dans l'île ces pierres afin que la prophétie ne se réalise pas, préférant épargner la vie des races de l'île en sacrifiant cette promesse de prospérité.

Selon la légende, chaque pierre serait le symbole d'une puissance du monde :
-l'Inis pour le courage serait de couleur jaune
-la Shira pour la force serait de couleur bleue
-l'Omons pour l'intelligence serait de couleur grise
-la Diosi pour l'univers serait de couleur blanche
-la Grisa pour le folie serait de couleur orange
-lAkni pour la persévérance serait de couleur verte

La prophétie veut que celui qui détiendra et unira les 6 pierres de Petri ouvrira l'île de Dracosh vers de nouveaux horizons de prospérité.
"

Gédéon se montra d'abord réticent à accepter un travail de la part du Duc, mais ses compagnons semblaient se trouver dans une autre optique. La promesse de plusieurs centaines de pièces d'or par pierre rapportée comme récompense avait fait son petit effet.

Après d'âpres négociations, les aventuriers profitèrent d'une nuit de repos avant de quitter la citée de Freigda caché dans un chariot et de se mettre en route pour Promtissa où ils espèrent retrouver les traces d'un Korrigan. D'après les informations du Duc, certains êtres de ce peuple étrange, et que la plupart semblent avoir oublier, connaissent l'emplacement de la pierre Diosi.
C'est ainsi qu'après 3 jours de voyage relativement calme et le passage par une auberge itinérante plutôt étrange, le petit groupe arrive à destination...
« Modifié: janvier 20, 2019, 12:01:07 pm par Benoit Ostyn »
IP archivée

Benoit Ostyn

  • Moderator
  • Membres confirmés
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 668
Re : Résumé de la campagne de Dracosh
« Réponse #4 le: janvier 20, 2019, 01:43:09 pm »

A leur arrivée à Promtissa, Acok et Gédéon remarquèrent une activité plus intense qu'en temps normal autour de l'entrée de la citée, quelle énigme se cachait là? Un garde de la citée leur révéla que l'arène de la ville allait bientôt rouvrir ses portes, créant cette effervescence.
La garde royale de la citée sembla également sur le qui-vive vis à vis de la venue d'un Homme-Lézard dans la ville.
En se rendant à la résidence familiale de Gédéon, le groupe s'arrêta devant un panneau d'affichage où leur attention fût attiré par une annonce, des fermiers recherchaient de l'aide pour se débarrasser d'une bête sauvage qui terrorise leur ferme contre récompense, "l'auberge de la porte" devenant ainsi leur prochaine destination.

Après avoir commandé un repas, Acok se fît maladroitement remarqué en parlant de manger un chien qui suivait Grimlock, au milieu d'une histoire de mangeur d'Homme... Suite à quoi Grimlock manqua de diplomatie envers le tenancier de l'établissement, ce que Gédéon tenta de rectifier pour éviter les problèmes.

La discussion avec les fermiers leur apprit que l'un des habitants de la ferme, Hubert, avait également été victime de la bête, et qu'ils voulaient une preuve de la mort de la bête sauvage ainsi qu'un signe d'Hubert, celui-ci portait notamment un petit pendentif en cuivre marqué à son nom. Cependant, ils ne savaient pas quelle type d'animal s'en prenait à leur ferme, les aventuriers ne sauraient donc pas à quoi s'attendre dans la grotte indiquée par les fermiers.
Afin de ne pas perdre de temps dans leur quête de la pierre Diosi, Gédéon réussit à convaincre les fermiers de chercher des informations sur le Korrigan pendant qu'ils régleraient leur problème.

La grotte était large et les traces au sol confirmèrent à Grimlock que c'était bien un animal qui vivait ici, et de belle taille de surcroît.
Le groupe parcourût une trentaine de mètres sans encombre, n'entendant et ne voyant aucun signe de vie jusqu'à un embranchement en forme de trident, où Acok commença à entendre un drôle de bruit venant du tunnel de gauche, mais l'instinct de ses compagnons leur fît explorer le tunnel de droite en premier, au bout duquel ils tombèrent nez à nez avec un ours.
Le combat fût difficile part l'étroitesse du boyau mais bref, l'ours n'étant pas de taille face au petit groupe qui s'en sorti avec seulement quelques coups de griffes.
Le tunnel de gauche ne mena à rien hormis une tentative ratée de Grimlock d'envoyer une merde d'ours dans la tête de Gédéon, et un accroissement de la désorientation d'Acok par rapport à un étrange tintement que lui seul entendait par intermittence.

Le dernier tunnel fût le bon, le groupe se retrouva au milieu du garde manger de l'ours, mêlant sang séché et divers restes de repas entremêlés d'os plus ou moins rognés et de morceaux entiers d'animaux ou d'humains.
Buxus et Acok fûrent plus sensibles à la scène, et c'est Gédéon qui finit, avec l'aide de Grimlock, par trouver le médaillon d'Hubert pendant qu'Acok crût devenir fou à cause de ce tintement intermittent qui le poursuivit jusqu'à leur sortie des lieux malgré les tentatives de Gédéon et Grimlock de le raisonner.

De retour au milieu de la nuit aux portes de Promtissa, ils reçurent un accueil froid de la garde royale, les paroles échangées à l'auberge de la porte ayant visiblement fait tâche d'huile...
Gédéon et Buxus déployèrent des trésors d'éloquence sans succès, et les gardes royaux semblaient perdre patience quand la chance tourna en leur faveur. Le vieux John, l'un des plus vieux garde de la citée, intervint, reconnaissant Gédéon, il ordonna de laisser le groupe passer les portes de la ville, tout en adressant une dernière mise en garde à Grimlock et Acok sur leur comportement.
Ils passèrent rapidement à l'auberge qui était sur le point de fermer pour prendre rendez-vous à la première heure le lendemain matin avec les fermiers.

Mené par Gédéon, le groupe se rendit dans sa maison familiale pour passer le nuit, qui fût courte pour lui-même et Acok. Phill Colin, l'un des frère de Gédéon, barde notoirement connu, avait organisé une réception avec quelques personnes de ses amis.
Grimlock et Buxus furent suffisamment interloqués par les chants pour les éviter et aller dormir, tandis que leurs 2 compagnons profitèrent d'une nuit quelque peu grivoise autour des chansons de Phill.

Le lendemain, le groupe retrouva les 2 fermiers, les informant de la mort d'Hubert avec le médaillon et leur offrant la tête de l'ours. Ces derniers se montrèrent très reconnaissants, et indiquèrent qu'à priori, l'un des gardes de la citée serait la personne la plus à même de leur fournir des informations sur le Korrigan.
La renommée de la compagnie des bras-cassés prenait forme...
IP archivée

Benoit Ostyn

  • Moderator
  • Membres confirmés
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 668
Re : Résumé de la campagne de Dracosh
« Réponse #5 le: avril 04, 2019, 02:12:19 pm »

L'information donnée par les fermiers leur fit penser au vieux John, garde rencontré à l'entrée de la citée, cependant, en ressortant de l'auberge, le petit groupe fût stoppé par une Elfe, qui semblait être au courant de leur recherche d'un Korrigan. Se nommant Bellatrix, elle leur proposa son aide tout en restant évasive sur les raisons pour lesquelles elle cherchait elle-même ce mystérieux personnage.
Les aventuriers ne s'y attardèrent pas, voyant uniquement une Elfe possédant des informations pour trouver le Korrigan, la compagnie des bras cassés venait donc de s'agrandir.

Bellatrix leur appris que le seul moyen de trouver le Korrigan était de trouver et de suivre une belette, que l'on pouvait voir sur une fontaine dans le quartier de la place du marché.
Le groupe prit cependant son temps, certains faisant le tour des étales de marchands, d'autres passant un accord afin de se procurer un précieux livre, tandis qu'un poulet se débattit furieusement dans les bras d'Acok, visiblement peu enchanté à l'idée de se faire dévorer vivant.

Si le repérage de la belette fût aisé pour Grimlock, celle-ci prit la fuite dans la voie des mendiants, et la suivre fût plus compliquée, le groupe sembla perturbé par le refus de Gédéon de s'enfoncer dans ces ruelles.
Ce n'est que le lendemain que Grimlock parvint à poursuivre la belette efficacement à travers rues, escalades de murs et les toits.

C'est dans un brouillard étrange et soudain que la Korrigan Fallis leur apparût, posant plusieurs questions, peut-être dans le but d'évaluer le petit groupe en armes, et semblant s'inquiéter plus particulièrement de sa belette.
Peut-être rassuré par leurs réponses, Fallis fût surpris de les voir s'intéresser à la pierre Diosi, mais qu'il accepterait de leur indiquer où la trouver en échange d'un service.
Il leur apprit qu'il était en froid avec un garde la citée de ses amis, John, et qu'ils devraient intercéder en sa faveur pour résoudre cette mésentente s'ils voulaient son aide. Suite à quoi, sans savoir comment, le groupe se retrouva de nouveau sur la place du marché.

De là, ils allèrent solliciter une entrevue avec le vieux garde le plus diplomatiquement possible. La querelle opposant les 2 amis sembla un peu futile, John avait perdu une carte rare de Yugg contre un dénommé Jack le Temps car Fallis avait favorisé son adversaire par des moyens non conventionnels, les aventuriers allaient devoir la récupérer, d'une manière ou d'une autre.

Sur les indications de John, les aventuriers se faufilèrent à nouveau à travers la voie des mendiants, jouant de chance, ils tombèrent rapidement sur la cible, et le groupe se mit en position, certains observant tandis que Buxus et Bellatrix tenterait d'obtenir la carte par leurs charmes, sans succès néanmoins.
Jack le Temps sentit même le traquenard se refermer sur lui et commença à tourner les talons, mais Grimlock fût plus rapide et empoigna l'homme, lui interdisant tout mouvement. 2 bandits surgirent alors de la pénombre, repérés auparavant par Gédéon, ils furent mis en déroute, Acok semblant d'humeur généreuse, leur offrant la possibilité de fuir au lieu de mourir.

Récupérer la carte devint une formalité, et Jack suppliait d'être libéré pendant que Gédéon tentait de le ramener sur le droit chemin.

John les remercia et promit d'aller voir le Korrigan, demandant aux aventuriers de revenir le voir le lendemain. Il leur remit ainsi la pierre Diosi convoitée, Fallis semblait l'avoir avec lui depuis le début, John leur expliqua brièvement que si le Korrigan est un être espiègle et fourbe, il n'en tient pas moins toujours sa parole.

Les aventuriers allaient maintenant devoir reprendre la route de Freigda...
IP archivée